L’AEF 2017

J’avoue, je n’y suis pas restée très longtemps, la foule était très dense.

J’ai pu admirer le stand du Musée de la Nacre et de la Tabletterie de Méru (60) que je rêve de visiter un jour.

Les boutons se ramassent à la pelle, afin de les calibrer.

Elisabeth Bucht

Astrid Skibsted

03. février 2017 par Sakartonn
2 commentaires

(2) commentaires

  1. Il semble que tu n’aies pas été très séduite cette année à moins que, comme bon nombre des grandes habituées du salon, tu soies un peu lasse de la foule et du piétinement ? C’est tellement fatiguant… Je peux comprendre même si j’aurais bien ajouté quelques années encore de visites à celles que j’ai faites. Mais je n’ai plus la résistance qu’il fut, j’aurais sûrement cher payé le déplacement …

Laisser un commentaire

Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.