Hanami

Mon rêve était d’aller dans le bosquet nord du Parc de Sceaux et admirer ses 160 cerisiers du Japon en fleurs. Depuis des semaines, je guettais leur floraison sur les réseaux sociaux.

C’est à l’époque Heian (794-1185) que la tradition du hanami apparaît au Japon. Littéralement, “contemplation des fleurs”, hanami consiste généralement à admirer les fleurs de cerisier en famille ou entre amis fin mars-début avril.

Si on en profite aujourd’hui pour pique-niquer et passer un moment agréable avec ses proches, il faut savoir qu’il n’en a pas toujours été ainsi. Et pendant longtemps, la contemplation des cerisiers était plutôt considérée comme une activité philosophique que comme un simple moment de détente à l’arrivée des beaux jours.

Héritée de la philosophie du Mono no Aware (dit “le pathos des choses”), hanami prône en effet la beauté des choses éphémères.

Un instant convivial avec son voisin de table, un rire d’enfant sous les arbres en fleur, ou des pétales qui s’envolent au grès du vent, la contemplation des sakura est un événement qui se chérit dans l’instant. C’est un moment chaleureux qui n’a lieu qu’une seule fois dans l’année, et dont il faut savourer chaque instant avant que celui-ci ne disparaisse. A l’image des fleurs de cerisier elles-mêmes, qui naissent et meurent en un battement de cils.

D’une durée de vie moyenne de deux semaines, les sakura sont en effet la personnification même de l’éphémère. Leur pétales ne se laissent admirer que sous un très courte période, et leur passage éclair sur terre renvoie alors indubitablement celui qui les admire à sa propre mortalité. C’est cet effet miroir qui favorise ainsi l’introspection, et qui a fait d’hanami un événement du calendrier très prisé des artistes et des philosophes de tout temps. source

20. avril 2021 par Sakartonn
Catégories: Aquarelle, Voyages | Tags: , , , , , , | Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.