Le poème black-out

Le « poème black-out » consiste à utiliser une page (journaux, livres) pour créer de courts poèmes en sélectionnant des mots et en cachant le reste en le noircissant.

 

source pinterest

Un article sur le sujet

 

31. janvier 2017 par Sakartonn
6 commentaires

(6) commentaires

  1. Chouette idée!!! Merci de nous la faire découvrir!!!

  2. Oh que j’aime cette idée!!! Merci beaucoup.. Naissent déjà des activités d’atelier d’ecriture …:)

  3. On peut remarquer combien il faut hélas barrer de mots inutiles pour mettre au jour l’essentiel….
    Les titres des livres présentés tout a la fin des vieux bouquins de poche , m’ont toujours donnée envie de pondre un texte ou un poème , et comme je passais de Zola , a Nietzsch , pour sauter ds un Sanna , puis de Fantomette , ben oui j’avais entre 9 et 13 ans a ce moment la , le matériel ne manquait pas …se saisir d’un titre St Antonio , et l’accommoder d’une ingénue libertine , qui baderait rue du lundi au bras d’un misérable …ça peut être un exercice pas mal non plus non ?drôle et tendre ou idiot , juste jouer avec les mots …

  4. Le rouge m’a totalement séduite. J’adore le principe et ce qu’on peut en faire…. Plein d’idées me viennent….

  5. Quelle belle idée ! vite un vieux livre !

Répondre à kty Annuler la réponse

Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.