Le plissé en haute couture, un travail d’exception

C’est le titre de l’exposition temporaire au musée du Conservatoire des broderies de Lunéville.

 

  

 

“Nous avons le plaisir de vous annoncer l’ouverture d’une exposition temporaire, qui marque la saison 2011 au Conservatoire. « Le plissé en haute couture, un travail d’exception »

 

De même que l’on brode un tissu pour créer un motif et obtenir tel ou tel effet, ici, avec le plissage, les motifs ainsi crées par le tissu lui-même ne tendent-ils pas vers le même but ..

 

Dans l’atelier parisien de monsieur Gérard LOGNON, le plissage est un travail magique et une affaire de famille.

La plus grande partie des 3000 moules ou métier de plis fut réalisée par son grand père, nous confie le Maître plisseur.

Le ‘métier à plisser’ est constitué de deux feuilles de carton Kraft qui s’emboîtent parfaitement. Il est déroulé sur une table puis ‘ouvert’ pour séparer les deux feuilles de carton.

Le tissu est ensuite étalé méticuleusement sur le métier. Intervient alors la phase délicate ou les deux plisseurs positionnés en bout de table forme à la main les plis au fur et à mesure en les
rapprochant vers eux.

L’ensemble est ensuite passé à l’étuve. Chaque métier, et par conséquent chaque modèle de pli, est défini par un nom ‘paon, victor, fleur, azzaro..)

On distinguera toutefois des grandes familles, tel les « plats », « creux », « soleil », « accordéon »…

D’autres, plus rares, porteront le nom de leur créateur, tel « Watteau », « Fortuny ».

Pour illustrer ce travail, le visiteur pourra se rendre compte que le plissé va bien au-delà du ‘plis basique accordéon’, ce dont beaucoup d’entre nous imagine quand on parle tissu plissé !

De nombreux panneaux ont été réalisés à partir d’échantillons plissés par le Maître d’Art, et des motifs “Diamant”, “Alexandre”, soleil cascade” et bien d’autres ouvriront les portes d’un univers
méconnu.

 

Le plissé dans la mode ?

des robes signées Christophe-Alexandre DOCQUIN, Christian DIOR Couture, Dominique SIROP et Emanuel UNGARO Couture sauront mettre merveilleusement bien en valeur
ce travail d’art. ”

 

 

Exposition jusqu’au 31 mars 2012

 

Entrée libre

 

Un reportage sur l’exposition ici.

 

 

 

 

 

01. juillet 2011 par Sakartonn
Laisser un commentaire