Roux !

Du 30 janvier au 20 mai 2019 le musée national Jean-Jacques Henner consacre sa première grande exposition, depuis la réouverture du musée en 2016, au thème de la rousseur et plus précisément à la chevelure rousse, emblématique de la peinture de Jean-Jacques Henner (1829-1905) qui en fait sa signature.

Un ensemble éclectique de peintures, croquis de mode, affiches, photographies, dessins, masques, films…, sera exposé en regard des tableaux du peintre. En cinq sections, l’exposition réunit une centaine d’oeuvres et montre différents aspects de la rousseur. Sans prétendre à l’exhaustivité, elle souligne l’importance de cette couleur tellement distinctive à travers des oeuvres qui ne manqueront pas d’étonner et de détonner !

Cette exposition d’oeuvres venues d’univers différents permet d’évoquer l’imaginaire et les préjugés autour de la rousseur, qui fascine et dérange à la fois. Pour l’occasion, elle a bénéficié de prêts importants provenant des musées d’Orsay, des Arts décoratifs, du Petit Palais, musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris, du MuCEM, du musée du Quai Branly- Jacques Chirac, de la Comédie Française ainsi que de Nathalie Rykiel, de Geneviève Boutry, et de collections particulières.

le site

07. janvier 2019 par Sakartonn
Catégories: Expositions-Salons | Tags: , , , , , , , , , , , , | 1 commentaire

Un commentaire

  1. Amusant. Certains souffraient tellement de leur rousseur jadis ! A présent, la mode amène le roux en première place de l’élégance au point qu’on ne sait même plus qui est vraiment roux d’origine et qui teint ses cheveux …. Moi qui étais couleur « queue de vache enrhumée », je suis toute blanche à présent. A quand la mise à l’honneur de cette « non » couleur ?

Laisser un commentaire

Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.