Bibliothèque mondiale de couleurs

La chercheuse Heidi Gustafson a conçu un inventaire d’échantillons de minéraux naturels pour l’EFOA, le Early Futures Ocher Archive.  L’ocre est l’un des minéraux les plus riches en couleur et c’est donc l’un des plus pigmentés.

Selon sa structure naturelle et sa composition, l’ocre peut avoir une teinte complètement différente. Et avec plus de 550 échantillons, l’archive développée par Heidi est devenue un projet collaboratif avec des donations d’archéologues, de scientifiques du monde entier. Elle transforme les cailloux qu’on lui donne en petite poudre, qu’elle met dans un tube.

son site

son compte Instagram @heidilynnheidilynn

Découvrez la puissance de ce fossile de lumière incrusté dans la terre noire.
- Gaston Bachelard
Please follow and like us:

3 réponses

  1. Claire dit :

    Oh ! Incroyable variété de couleurs ! Même des bleus.
    Merci pour cette découverte !

  2. Mimiblue dit :

    C’est fou la palette de couleurs que l’on peut avoir rien qu’avec cet ocre aux teintes si variées. Dans notre “petit colorado” du sud, déjà, on te vend tout une série de sachets aux teintes variées… C’est un régal. Au point que je n’ai même pas osé encore y toucher !!! Alors quand j’ai vu les encres végétales et minérales que l’on pouvait utiliser pour peindre ou écrire, j’ai bien pensé à mes sachets d’ocres et je me suis dit qu’un jour, peut-être, quand l’envie d’utiliser sera plus forte que l’envie de conserver, alors, pourquoi pas faire des expériences avec mes ocres ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.