Broderies sur autoroute

Le temps d’un aller-retour région parisienne/ Loire-Atlantique, j’ai brodé 3 petits modèles du livre « Rouge » et avancé sur

un modèle de chez Lin sans l’autre

 

 

J’en profite pour vous montrer la jolie pochette offerte par la féelolo pour mon anniversaire

 

 

 

 

ainsi que d’autres cadeaux qui vont agrandir ma collection de ciseaux de broderie. La petite paire est acceptée dans les avions. Je n’ai hélas pas pu les tester en condition….. Dans la voiture,
ils sont parfaits aussi 🙂

Merci à Elisabeth et François.

 

28. avril 2010 par Sakartonn
9 commentaires

(9) commentaires

  1. Bravo pour tes broderies, moi j’ai testé l’an dernier les ciseaux dans l’avion, et effectivement ils passent les contrôles sans problème ! Je pense que je vais remettre cela sous peu hihihihi
    Bonne journée

  2. J’admire les personnes qui peuvent broder ou lire ou tricoter en voiture ! pour moi, c’est impossible et pourtant, la route doit paraître bien moins longue.
    Quand à tes petits ciseaux, c’est bien pour l’avion ! il existe aussi un petit accessoire fait juste pour ça (la broderie en avion hihi). Je profite pour te remercier de tous les liens que tu nous
    donnes, je passe très souvent et tente de laisser des petits com’ de temps à autre. Bises

  3. Je n’y arrive plus ! En 2000, alors que je descendais dans le sud-ouest pour le mariage de ma fille, j’ai brodé le « Petit Lu » que tu m’avais acheté en fiche et, ravie du résultat, j’en avais même
    ajouté un second, intact celui-là. Mais j’avoue que ma technique de broderie n’était guère académique, de mon point inférieur gauche, je piquais au point supérieur droit pour finir ma croix mais
    j’allongeais l’aiguille jusqu’à ressortir au point précédent (brodant de droite à gauche), en haut à gauche pour recommencer selon le même principe. On brode alors la demi-croix du dessous du haut
    gauche vers le bas droite, on ressort en bas gauche et on monte à haut droite comme je l’explique au-dessus et ainsi de suite.
    Pire, pour la ligne suivante, je retournais l’ouvrage afin d’être toujours dans le sens qui permet ce travail à la va-vite.
    Hou la Pas-Belle !!!
    En tout cas, ça avance plus vite que ligne de demi-croix montante et redescente. Et, bien sûr, tout ça sans tambour.
    Depuis, sans doute plus exigeante avec mes points, j’emploie un cercle à broder et je fonctionne par ligne de demi-points aller et finitions des croix une à une en revenant sur la même ligne. C’est
    plus académique mais aussi plus lent.
    Mais comme mon blog l’indique, j’ai aussi une autre occupation durant mes longs voyages…..

  4. Jolis cadeaux pour tes collections de mercerie ancienne. J’ajoute mes voeux et mes bisous pour te souhaiter, à retardement, un bon anniversaire mais quand on aime, on ne compte pas, n’est-ce pas ?

  5. pas facile en voiture mais on y arrive…. et tes petits cadeaux sont merveilleux surtout la jolie paire de ciseaux sajou
    violine

  6. C’est génial de pouvoir broder en voiture

  7. Pour ce qui me concerne, dès que je suis en voiture ou dans un quelconque moyen de transport, je ne sais ni lire ni broder. Cela provoque chez moi des nausées, je ne vous dis pas……….

  8. pas une seconde de perdue, bravo