Deux heures de promenade dans Venise

La vingtième enquête de Donna Leon vient de sortir, avis aux fans !

Je vous fais un copié – collé d’un article de septembre 2006

« J’ai eu la chance d’y être allée 4 fois. A chaque séjour, c’est un nouvel émerveillement.

En attendant d’y retourner, je lis tous les livres dont le sujet est Venise où l’action s’y passe :

  • Venises de Paul Morand
  • Contre Venise de Régis Debray
  • L’amant sans domicile fixe de Fruterro et Lucentini
  • La mort à Venise de Thomas Mann
  • Tous les Donna Léon
  • Lagune morte de Michael Dibdin
  • L’art de vivre à Venise de Frédéric Vitoux (album)
  • Le masque de Venise de Rosalind Laker
  • Rendez-vous à Venise d’Eva Prud’homme et Olga Prud’homme-Farges
  • Seule Venise de Claudie Gallay 
  • Gaspard à Venise (livre enfants) »

28. février 2014 par Sakartonn
6 commentaires

(6) commentaires

  1. Ah Venise ! Une très belle ville quelque soit la saison. Juste après y être allés, nous avons lu un peu par hasard (mais le hasard fait parfois bien les choses) « L’amant sans domicile fixe » que tu cites ci-dessus et cela nous a permis de fixer nos souvenirs sur la ville et ses ruelles. J’ai aimé aussi le livre de Claudie Gallay et bien sûr « Mort à Venise ». Je ne suis pas très « romans policiers » mais peut-être que j’essaierai les enquêtes du commissaire Brunetti. Bonne journée !

    • Ah! ce cher Brunette et sa petite famille, un plaisir de le suivre dans les ruelles ou sur l’eau …. vivment la nouvelle enquête !

  2. Je ne connais pas et n’y suis jamais allée mais j’avoue que Venise conserve une part de mystère qui m’attire et dont je rêve. Mon mari avait une collègue qui y possédait un appartement et nous étions invités. Je regrette de ne pas avoir pu accepter l’invitation à ce moment là….

  3. J’attaque le tome 2…:)

  4. Auteur inconnu pour moi, je conserve cet article dans mon « stock » à lire…j’ai envie de la découvrir.
    Venise….sans plus, depuis que j’ai vu une émission à la télé avec paquebots de croisières gigantesques (dépassant les toits des maisons)qui naviguaient en face de la place St Marc, trop de trafic sur les canaux, une authenticité qui semble disparaitre peu à peu..bon, il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis …!

Laisser un commentaire

Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.