Exposition Degas et l’Opéra au musée d’Orsay

Sur toute sa carrière, de ses débuts dans les années 1860 jusqu’à ses oeuvres ultimes au-delà de 1900, Degas a fait de l’Opéra le point central de ses travaux, sa « chambre à lui ». Il en explore les divers espaces – salle et scène, loges, foyer, salle de danse -, s’attache à ceux qui les peuplent, danseuses, chanteurs, musiciens de l’orchestre, spectateurs, abonnés en habit noir hantant les coulisses. Cet univers clos est un microcosme aux infinies possibilités et permet toutes les expérimentations : multiplicité des points de vue, contraste des éclairages, étude du mouvement et de la vérité du geste. 

Aucune exposition jusqu’ici n’a envisagé l’Opéra globalement, étudiant tout à la fois le lien passionné que Degas avait avec cette maison, ses goûts musicaux, mais aussi les infinies ressources de cette merveilleuse « boîte à outils ». A travers l’oeuvre d’un immense artiste, le portrait de l’Opéra de Paris au XIXe siècle. 

source

Les musiciens
Le seul tableau où l’on peut reconnaître le ballet joué.
La maquette de l’Opéra Garnier

De plus près :

Les danseuses et leur protecteur…
Degas était passionné par la morphologie. Quand vous regardez la danseuse de profil, elle a une tête de rat… de l’opéra
Degas a été le premier à rajouter des matières non nobles (tulle, satin et cuir) à une sculpture.

15. octobre 2019 par Sakartonn
Catégories: Expositions, Musées parisiens | Tags: , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook
Facebook
Pinterest
Pinterest