Exposition « Du Douanier Rousseau à Séraphine. Les grands maîtres naïfs » au musée Maillol à Paris

J’ai eu un véritable coup de cœur pour les tableaux de Séraphine Louis.

Séraphine Louis dite Séraphine de Senlis, née à Arsy (Oise) le 3 septembre 1864 et morte le 11 décembre 1942 à Villers-sous-Erquery (Oise), est une artiste peintre française dont l’œuvre est rattachée à l’art naïf.

Autodidacte, d’origine très modeste et morte dans la misère, elle s’est inspirée d’images pieuses de tradition catholique. Ses motifs décoratifs répétés, ses tableaux gorgés de lumière et de couleurs, sont parfois interprétés comme le reflet de son état psychique (« extase »).

Source Wikipedia

Le site du musée Maillol

28. septembre 2019 par Sakartonn
Catégories: Expositions | Tags: , , , , , , | 4 commentaires

(4) commentaires

  1. Séraphine de Senlis mérite bien une grande exposition et qu’elle côtoie Le Douaniers Rousseau est une bonne idée moi je pense aussi aux toiles des primitifs australiens.Un très beau film lui à été consacré il y a déjà quelques années. Merci de nous faire partager ces toiles avant que nous ayons eu le temps de courir à Paris

  2. Le film était superbe et c’est une juste reconnaissance que d’exposer ses toiles fleuries, si colorées, naïves…

  3. Exercice un peu difficile que de retourner l’ordinateur pour voir les tableaux dans le bon sens car j’ai toutes les images en postures bizarres ; les autres personnes ne parlent pas de l’incident, serais-je la seule à voir les photos renversées ou basculées ? Enfin, la gymnastique ne me faisant pas peur, j’ai tout vu quand même et, moi aussi, j’ai un vrai coup de coeur pour Séraphine que je ne connais absolument pas. Une belle occasion pour aller en voir davantage à son propos…

Laisser un commentaire

Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook
Facebook
Pinterest
Pinterest