La Samaritaine

La verrière de la Samaritaine – De 1970 à 1985, la fresque des paons avait été recouverte de peinture blanche. Après une première restauration avant la fermeture, elle illumine désormais le haut de l’édifice de Frantz Jourdain. Ces 424 m2 de paons faisant la roue ou de profil sont attribués au fils de l’architecte, Francis Jourdain. Un assemblage de 336 panneaux restaurés pendant quatre ans par l’Atelier Bouvier.

Au rayon papeterie, j’ai trouvé des souvenirs sympas à s’offrir ou à acheter en ligne.


Carnet Paon 10€
Ce carnet de 56 pages reprend le motif iconique de la fresque de la grande verrière de la Samaritaine. Assurément l’une des œuvres picturales les plus monumentales de l’Art nouveau, elle s’étale sur 400m2 au 5ème étage du bâtiment Jourdain.

Mini scotch décoratif motif Samaritaine
€4,00
Pour le design de ce rouleau de masking tape reprise de la grande enseigne “Samaritaine” en mosaïque, visible depuis la rue de la Monnaie. Dans la plus pure tradition Art nouveau, cette oeuvre réalisée par Henri Bichi d’après dessin d’Eugène Grasset se compose d’émaux de Briare.
Please follow and like us:

1 réponse

  1. Mimiblue dit :

    Quelle merveille, cette fresque !!! Quelle hérésie de l’avoir recouverte de peinture blanche !!! Et quel boulot de restauration réalisé par l’Atelier Bouvier !!Un nom qui m’est fort sympathique…. Celui de ma belle-mère !!! Merci de nous permettre de voir de près ce qu’une visite à la Samaritaine n’aurait permis que de voir de loin !!! Et merci de permettre cette découverte à tes copines de Bretagne qui ne viennent jamais à Paris !!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.