Le musée de la Chasse et de la Nature

Des amies m’ont fortement incitée à aller au musée de la Chasse et de la Nature voir l’exposition d’Eva Jospin. J’avais le souvenir d’un endroit poussiéreux. Je suis restée scotchée par la scénographie de cet endroit mêlant tableaux de maître, cabinets de curiosités incroyables, installations d’une modernité. On ne sait pas où donner de la tête tellement il y a des merveilles à voir. Se rajoutent les œuvres d’ Eva Jospin…..

Philippe Cognée
Philippe Cognée
Les disques-paysages de Jean Girel

L’exposition d’Eva Jospin

« La bibliothèque de Lévi-Strauss de Markus Hansen se compose d’un mur tout en miroir reflétant une cabane en plumes, on a l’illusion d’une cabane entière mais il n’y en a qu’une moitié qui n’est complète que grâce à son reflet… Les faces externes sont tapissées de plumes noires ( plumes de coq), légèrement irisées et absorbant la lumière, ça attire, on aurait envie de toucher, caresser mais en même temps, ça repousse, ça dégouterait presque comme un matériau inconnu, mystérieux. L’incongruité de ce matériau « naturel » comme peau architecturale abrite et fait écho à l’inversion des hiérarchies à l’intérieur. On entre et on est cerné d’étagères construites en planches de chêne américain peu dégrossies remplies de livres qui sont rangés en fonction de la couleur de leur couverture. L’oeil glisse sur ces variations chromatiques, des couleurs chaudes aux couleurs froides et puis l’inverse, le miroir produit aussi son effet à l’intérieur, démultipliant ces déclinaisons et produisant un effet de kaléidoscope. C’est la couleur du dos qui importe et non le titre, le sujet ou l’auteur, ce sont les couleurs qui ordonnent la composition générale. »

Please follow and like us:

4 réponses

  1. Marie-Claude Ferrand dit :

    Merci pour ce reportage très complet j’ai visité au début du mois, j’aimais beaucoup l’ancien musée où nous avions passé de très bons moments avec nos enfants mais j’ai été vraiment enthousiaste en découvrant sa rénovation, j’ai hâte de partager cela avec mes petits enfants

  2. Mimiblue dit :

    Voilà un musée dont je n’aurais sans doute pas poussé la porte rien qu’en lisant “chasse” dans son nom… Je n’aurais jamais su qu’il était ainsi présenté de façon si artistique, si esthétique. Et, bien sûr qu’il y avait tant de choses à y trouver. Toutefois, ce gros “chat” qui a été naturalisé me fait peine quand même !
    J’aime beaucoup ton reportage et ta façon de glisser d’une oeuvre à l’autre comme si tu présentais tout le contenu dans le cadre d’une très vaste exposition ! Jolis mariages !! Merci pour la visite…

    • Sakartonn dit :

      Merci Myriam. Mes partages de visites d’expositions sont toujours partials car je ne vous présente que ce qui a attiré mon regard. Une autre personne montrera la même exposition d’une manière complètement différente.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.