Lectures

Peu de lectures ces derniers temps,  un policier suédois  “La sirène” de Camilla Läckberg, qui fonctionne toujours bien pour qui aime.

Un coup de coeur pour “D’acier” de Silvia Avallone, un roman très fort.

Résumé Fnac :
“Il y a la Méditerranée, la lumière, l’île d’Elbe au loin. Mais ce n’est pas un lieu de vacances. C’est une terre sur laquelle ont poussé brutalement les usines et les barres de béton. Depuis les balcons uniformes, on a vue sur la mer, sur les jeux des enfants qui ont fait de la plage leur cour de récréation. La plage, une scène idéale pour la jeunesse de Piombino. Entre drague et petites combines, les garçons se rêvent en chefs de bandes, les filles en starlettes de la télévision. De quoi oublier les conditions de travail à l’aciérie, les mères accablées, les pères démissionnaires… Anna et Francesca, bientôt quatorze ans, sont les souveraines de ce royaume cabossé. Ensemble, elles jouent de leur éclatante beauté, rêvent d’évasion et parient sur une amitié inconditionnelle pour s’emparer de l’avenir.”

Sur ma table de chevet prêté par maman :

Conseillé par Esperluette :

“Les tendres plaintes” de Yôko AGAWA raconte l’histoire de Ruriko, une calligraphie qui quitte son mari et Tokyo pour se réfugier dans un chalet au fond des bois. Elle fait rapidement la connaissance de Natti, un pianiste de concert réputé qui a arrêté sa carrière parce qu’il était devenu incapable de jouer en public. Dans le chalet voisin de celui de Ruriko, il fabrique des clavecins, assisté de Kaoru, une jeune fille dont le fiancé a été assassiné.

Le roman est bercé de musique, de sons, de petits bruits du quotidien. L’atmosphère invite à la sérénité, donne envie de tendre l’oreille pour entendre toute la poésie du vent dans les arbres ou dans le chant des oiseaux. On ne s’ennuie pas et on croirait parfois entendre le clavecin, les “tendres plaintes”…”

Elle conseille aussi celui-ci :

“Des secrets de famille, des fantômes, et une famille au milieu des vignes du Beaujolais pendant les fêtes de Noël…très très prenant, franchement !! je ne réussissais pas à aller me coucher, il fallait que je termine, que je sache !”

Un autre conseillé sur un autre blog, “Fugue” :

Résumé : “Clothilde a quatre enfants, un mari pilote, un chien, une belle maison, une vie confortable, bref tout va bien.

Le jour de la rentrée scolaire, la petite Madeleine fait une fugue. Sous le coup de la frayeur, Clothilde crie son nom, jusqu’à perdre sa voix. La fillette sera rapidement retrouvée, mais pas la voix.

Commence alors un long travail de rééducation pour récupérer la voix parlée, travail qui la mènera à découvrir qu’elle peut par contre chanter, et très bien.”

 

 

19. juin 2012 par Sakartonn
1 commentaire

Un commentaire

    Laisser un commentaire

    Les champs obligatoires sont indiqués avec *


    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.