Les broderies réalistes de La Filature

@la__filature

Sandrine Torredemer pratique la broderie depuis l’âge de cinq ans, en réinventant chaque jour les paysages et autres scènes, inspirée par de nombreux artistes et auteurs. « Ce sont des rencontres de coeur, quand je me focalise sur leurs oeuvres, j’ai l’impression d’être avec eux, je peux passer un mois, deux mois sur une peinture ».  Ses tableaux textiles distordent la réalité et mettent en relief, de broderies en tissus découpés, les graffitis de Jean Michel Basquiat et les paysages intérieurs et extérieurs de David Hockney.

A raison de deux heures à la tombée de la nuit, cette juriste reconvertie en ingénieur des travaux publics, brode, découpe, coud dans son atelier ou dans sa maison, tel un exercice de méditation  : “La broderie est mon oxygène”. source

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.