Madeleine Vionnet

Je suis allée cette semaine au Musée
des Arts décoratifs
voir l’exposition consacrée à Madeleine Vionnet.
J’ai pu admirer des robes très fluides, sans doublure, ni baleine, une révolution pour l’époque. C’est elle qui a inventé la coupe en biais.
Détail ultime, elle apposait l’empreinte d’un de ses doigts sur ses étiquettes.

J’ai eu envie d’en savoir plus sur la vie de Madeleine Vionnet, j’ai donc acheté sa biographie écrite par sa filleule Madeleine Chapsal.

27. septembre 2009 par Sakartonn
3 commentaires

(3) commentaires

  1. La robe est splendide, ça devait être très intéressant !
    Bonne journée !

  2. enore une fois je regrette de ne pas pouvoir visiter cette expo, tu me diras si tu as aimé le livre

  3. je suis toujours frappée par la modernité des très grands!!!
    j’avais déjà remarqué la même chose à l’exposition consacrée à Balmain et aussi Dior il y a quelques années;
    Ces créations sont capables de traverser les époques ,le chic réside dans la pureté des lignes

Facebook
Facebook
Pinterest
Pinterest