Une nuit à Toulouse

Découverte très rapide de la ville. Les bagages déposés, visite du couvent des Jacobins et son merveilleux cloître quinze minutes avant sa fermeture… J’aime ces lieux et leurs chapiteaux.

Traversée du centre-ville, j’ai observé les volets moyenâgeux des immeubles.


Pour rejoindre la basilique Saint-Sernin.


Le lendemain, direction le musée des Beaux-Arts, ou Musée des Augustins

Coup de coeur pour cette salle : JORGE PARDO ET LA SCULPTURE ROMANE

Le Festival International d’Art de Toulouse et le musée des Augustins ont sollicité l’artiste contemporain Jorge Pardo pour une intervention majeure sur la collection romane du musée.
Cette collection, qui provient des trois principaux édifices romans de Toulouse, de La Daurade, Saint-Sernin et Saint-Étenne, détruits au XIXe siècle pour des questions d’urbanisme, n’a pas d’équivalent.Respectueux de la singularité de la collection romane et de l’architecture XIXe qui l’abrite, il a conçu un projet global à la manière d’une œuvre d’art totale. Sans négliger les scansions de l’histoire de l’art, celle-ci marie la signature inimitable de l’artiste, joyeuse et exubérante, à la puissance de l’art des sculpteurs romans.

Les salles des peintures

Cerise sur le gâteau, deux cloîtres !

Le grand cloître

De magnifiques gargouilles

Le petit cloître

 

Soirée sur la place du Capitole

26. août 2017 par Sakartonn
2 commentaires

(2) commentaires

    Laisser un commentaire

    Les champs obligatoires sont indiqués avec *


    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.