Exposition L’Art du détournement

A Viroflay, à la galerie d’art contemporain, L’Ecu de France

Coup de coeur poétique : Électricien de formation par ailleurs, métier qu’il a mis au service du cinéma, c’est très naturellement que JPhi est devenu complice du fil de fer. Il le tortille habilement depuis 20 ans armé de sa pince magique, le fameux Leatherman des plateaux de tournages. Là où la fiction côtoie le réel, comme dans sa pratique de la sculpture.

son site

@jeanphi973

Second coup de cœur de l’exposition ! Je n’ai pas pu m’empêcher de pousser un cri quand j’ai découvert en quoi ces tableaux étaient faits. En zoomant, vous le découvrirez. Ce ne sont que des étiquettes de fruits et légumes…. C’est absolument incroyable !!!

Chaix

son site

@chaixetlesetiquettes

Cécile Bouvarel, je l’ai découverte sur Instagram . Elle crée des mosaïques à partir de petites choses ramassées ça et là dans le Cotentin.

son site

@cecile_bouvarel

Can’B ramasse des milliers de canettes, les découpe en petits carrés et en fait des tableaux.

son site

@canb_artiste

Nawelle Aïneche est une artiste textile qui brode, tisse en recyclant des matières plastiques, des bandes magnétiques de VHS ou encore des aiguilles à coudre.

son site

@nawelle.a

Son site

@debricollages

son site

@michaeldullin

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.