Exposition : L’étoffe des rêves de Lee Young- Hee Séoul-Paris

Le 21 mai 2019, j’ai fait un article sur Le Pojagi : l’art coréen du textile

J’ai pu en admirer de sublimes réalisations lors de cette exposition.

Le hanbok est un vêtement traditionnel coréen.

Le « chima-jeogori » est l’ensemble composant le hanbok féminin, « chima » étant le mot coréen pour la jupe et «jeogori » pour veste.
La jeogori
La « jeogori » compose la partie supérieure du hanbok, plutôt courte, elle tient lieu de veste et est caractérisée par ses décorations souvent délicates et ses formes arrondies. La plupart des « jeogori » comportent deux longs rubans ayant pour but de maintenir le vêtement fermé. Ils sont noués au niveau du sternum et forment un nœud appelé « otgoreum ». Le reste du ruban est ensuite laissé pendre verticalement devant la « chima ». L’ « otgoreum » est un des critères essentiels déterminant la beauté d’un hanbok et sa sophistication.
La Chima
La « Chima » est la jupe du costume. Il en existe plusieurs sortes : celles qui se composent d’un simple tissu, celles qui sont doubles et enfin celles qui sont matelassées. La « chima », qu’importe sa forme, est marquée de plis sur toute la longueur dont le but est d’accentuer l’élégance de l’ensemble.

27. février 2020 par Sakartonn
Catégories: Expositions | Tags: , , , , , , , , , , , | 5 commentaires

(5) commentaires

      Laisser un commentaire

      Les champs obligatoires sont indiqués avec *


      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.